Traitement de la spondylarthrite ankylosante par le golimumab

ACS France > Actualités > Traitement de la spondylarthrite ankylosante par le golimumab

Rapporté par Véra Lemaire (Paris) sur Rhumato.net, d’après la communication présentée par : Braun J – SAT0268 – EULAR 2009, Copenhague, 10-13 juin 2009 –  Le Golimumab est un anticorps monoclonal humain anti-TNF, administré par voie sous-cutané toutes les 4 semaines.
356 patients ayant une spondylarthrite ankylosante avec un BASDAI et une douleur rachidienne supérieurs à 4 ont été inclus dans une étude comparant le golimumab à la dose de 50mg ou de 100mg ou un placebo. Après 16 semaines de traitement les patients sous placebo ou 50mg de golimumab insuffisamment améliorés recevaient 50 ou 100mg toutes les 4 semaines.
La réponse favorable obtenue aux semaines 14 et 24 était maintenue aux semaines 52 et 104. Les scores BASMI s’amélioraient de façon linéaire jusqu’à la 52ème semaine et aussi à la 104ème, comme le SF36.
Les patients non répondeurs à 50mg de golimumab avaient avec 100mg une moins bonne réponse ASAS. Jusqu’à la 104ème semaine 11% des patients avaient un effet secondaire sérieux. Il y avait 1,4% de réactions au site d’injection.
La réponse au golimumab dans le traitement de la spondylarthrite ankylosante déjà rapportée à 24 semaines, se maintient à 104 semaines, sans qu’il y ait de différences entre 50 et 100mg. La tolérance est considérée comme satisfaisante après 2 ans dans cette étude prévue pour 5 ans. Date de publication sur Rhumato.net : 13-06-2009

Pin It on Pinterest

Share This
1

Your Cart