Sécu

ACS France > Archives > Sécu

(La Tribune – 18 novembre 2008) Dans le contexte actuel de crise économique qui plombe les comptes de la Sécu, la lutte contre la fraude sur les prestations sociales s’avère d’autant plus nécessaire que les marges de manoeuvre du gouvernement pour limiter le déficit 2009 demeurent étroites. Faisant hier le bilan d’un an de lutte antifraude, le ministre du Budget, Eric Woerth, évalue “entre 29 milliards et 40 milliards d’euros”, les fraudes aux prélèvements sociaux et fiscaux, rapporte La Tribune qui précise que “trois nouveau fichiers” vont être mis en place afin de faciliter la transmission d’informations entre administrations jusqu’alors trop souvent cloisonnées. Un premier croisement de fichiers visera ainsi à “éviter que des salariés qui ne travaillent plus en France continuent à bénéficier de la couverture de l’assurance-maladie un an après avoir quitté le territoire”, explique le journal. Un deuxième fichier permettra de lutter contre la “fraude à la résidence” permettant à des personnes habitant à l’étranger mais prétendant résider en France, d’obtenir diverses allocations sociales à l’instar de la CMU. Enfin, un autre fichier facilitera la détection des faux dossiers d’arrêt maladie.  Relevé sur Pharmaceutique du 18.11.2008

Pin It on Pinterest

Share This
0

Your Cart