Recommandations ASAS – EULAR concernant la prise en charge de la spondylarthrite ankylosante à destination des patients – Méthodologie et recommandations concernant la prise en charge globale de la maladie

ACS France > Actualités > Recommandations ASAS – EULAR concernant la prise en charge de la spondylarthrite ankylosante à destination des patients – Méthodologie et recommandations concernant la prise en charge globale de la maladie

 

Article relevé sur Rhumato.net, commenté  par René-Marc Flipo (CHRU de Lille): ASAS/EULAR recommendations for the management of ankylosing spondylitis: the patient version. Kiltz U et coll. Ann Rheum Dis 2009; 68 :1381-6
L’ASAS a élaboré des recommandations concernant le recours potentiel aux anti-TNFα dans la spondylarthrite ankylosante (SA) ; l’ASAS et l’EULAR en 2006 ont rédigé les premières recommandations concernant la prise en charge générale de la SA. Ces recommandations ont été élaborées par et pour des professionnels de santé. Ce travail correspond à l’adaptation de ces recommandations pour une lecture et diffusion auprès des patients eux-mêmes.
Dix-huit patients de pays différents ont été associés à cette réunion de consensus (en compagnie d’experts et de représentants d’associations). Le groupe de travail s’est inspiré d’un document « patient » rédigé au Canada. Chaque patient a initialement proposé une adaptation des recommandations ASAS – EULAR (simplification du texte, éviction des termes médicaux…).
Les recommandations finales devaient obtenir plus de 80% d’agrément.
Les 3 premières recommandations concernent la prise en charge globale de la maladie.
Recommandation n° 1 : Principes généraux de prise en charge
Le traitement de la SA devrait être spécifiquement adapté à chaque patient en fonction de :
– la façon dont la maladie affecte en général le patient (rachis, articulations, zones d’insertion des ligaments et des tendons, autres localisations) ;
– l’importance des symptômes, les constatations de l’examen et les modalités susceptibles de prédire la progression de la maladie comme :
    . l’activité de la maladie / l’inflammation ;
    . la douleur ;
    . la fonction et le handicap ;
    . les lésions de la colonne vertébrale et des hanches ;
– les conditions médicales générales (âge, sexe, autre maladie, médicament) ;
– les souhaits et les attentes des patients.
Recommandation n° 2 : Surveillance de la maladie
– La surveillance de la maladie devrait être associée à la perception de la santé par le patient. Ceci inclut l’interrogatoire du patient (notamment par questionnaire), l’examen clinique, les tests biologiques et d’imagerie (comme les radiographies standard), et le recours à des scores composites comme ceux recommandés par l’ASAS.
– La fréquence du suivi devrait être décidée à l’échelon individuel en fonction des symptômes, de la sévérité de la maladie et des médicaments proposés.
Recommandation n° 3 : Stratégie de prise en charge
La prise en charge optimale de la SA justifie la combinaison de traitements non médicamenteux et de traitements médicamenteux.
Date de publication sur Rhumato.net : 11-09-2009

Pin It on Pinterest

Share This
0

Your Cart