Nous avons testé la ”Cryothérapie”, il faut être givré !

ACS France > Actualités > Nous avons testé la ”Cryothérapie”, il faut être givré !

  Le 25 novembre 2010 il tombait des glaçons sur Paris, mais à côté de ce qui m’attendait vers 15h, ce n’était rien : j’avais rendez-vous avec Monsieur Favre, un homme dont le métier est de congéler ses congénères, il importe et vend les premières cabines individuelles de "Cryothérapie".

Je suis descendu à moins 118° mais nous pouvons descendre jusqu’à moins 180°, lorsque monsieur Favre m’a dit cela je me suis dit : "je vais me retrouver au rayon poisson (je suis du 1er mars) chez le roi du surgelé". Et bien non, on sent bien qu’il ne fait pas chaud mais nous n’avons pas la sensation de froid comme si nous nous promenions nu sur les Champs-Elysées le soir du Jour de l’an par moins 5°. En effet c’est un froid sec et il n’y a pas de vent qui accentue la sensation de froid et traverse les vêtements.

Mais à quoi sert le Cryothérapie ? La Cryothérapie Corps Entier (CCE) est l’application d’un froid sec et intense sur la totalité du corps. Une séance de CCE dure de 2 à 3 minutes, plus c’est chez Picard, un ami qui ne craint pas le froid.
Le matériel utilisé est une cabine de froid fonctionnant par l’évaporation d’un gaz liquéfié (azote liquide).  Pour mon cas la température de la pièce était à 29°, on se met en sous vêtement et l’on garde ses chaussettes (les extrémités sont fragiles, surtout chez les hommes). Je suis entré dans la cabine de froid, le sol monte électriquement pour régler la hauteur de manière à ce que la tête sorte de la cabine.
Le futur ‘’cryothérapisé’’ garde un contact visuel direct avec l’opérateur qui commande la cabine, il reste avec vous, c’est lui qui programme la diffusion du froid, de l’azote liquide, qui tourne autour de vous.
Un choc thermique en résulte et la température cutanée s’abaisse rapidement. La température centrale du corps baisse d’un demi degré environ. Les vertus de ce choc thermique permettent une prise en charge de différentes populations relevant de la CCE (selon l’importateur : sportifs de haut niveau ou entraînés, personnes atteintes de maladies dégénératives, personnes recherchant du bien-être et de la relaxation).
Le cobaye garde la tête et les mains (toujours les extrémités) à l’extérieur de la cabine (il ne faut pas avoir froid aux yeux pour faire de la Cryothérapie) hors de la zone de froid intense, ce qui diminue fortement et fait totalement disparaître un éventuel sentiment de claustrophobie.
Résultat : 10 scéances sont préconisées, j’en ai fait une mais ce que je peux dire c’est que normalement je dors peu et mal à cause des douleurs nocturnes, et bien la nuit qui a suivi j’ai dormi 6 heures sans interruption. Peut-êttre ai-je moins eu de douleurs, pour moi résultat positif, je vais essayer une cure complète …. lorsqu’il y aura une cabine vers chez moi. Le prix ? 50 euros la scéance, 40 pour les membres d’A.C.S.  Froid moi ? Jamais ! FG

Pin It on Pinterest

Share This
0

Your Cart