Les pharmacies devront collecter les déchets à risque infectieux des particuliers

ACS France > Actualités > Les pharmacies devront collecter les déchets à risque infectieux des particuliers

(Egora.fr – 25 novembre 2008)  Egora.fr se penche sur un amendement du PLFSS 2009 adopté par les sénateurs et qui "oblige les officines de pharmacies, les pharmacies à usage intérieur et les laboratoires de biologie médicale à collecter gratuitement les « déchets d’activités de soins à risque infectieux » (Dasri) produits par les patients en auto-traitement et apportés par les particuliers qui les détiennent, lorsqu’il n’existe pas de dispositif de collecte de proximité spécifique". Le site internet du Panorama du Médecin rappelle que "le décret du 6 novembre 1997 impose pourtant de séparer les Dasri des autres déchets « dès leur production », en raison de leur dangerosité, et d’organiser une collecte sélective et une élimination de ces déchets à l’échelle nationale, financée par une contribution payée par les fournisseurs de ces produits". Or « il y a encore des lacunes », a convenu le rapporteur général de la commission des Finances, Philippe Marini (UMP), favorable à l’amendement défendu par Dominique Braye et des membres du groupe UMP. 

L’avis d’ACS-France: les DASRI comprennent les aiguilles et seringues des anti TNF alpha, vous pouvez demander à votre pharmacien les petits container prévus par les laboratoires pharmaceutiques : Abbott pour l’HUMIRA et Wyeth pour l’ENBREL. D’ores et déjà lorsque ces containers sont remplis demandez à votre parmacien si il peut vous les reprendre car la plupart acceptent, dans le cas contraire n’oubliez pas de lui rappeler que vous êtes un "bon client" ,fidèle et à long terme, car ces traitement avoisinent les 1200 euros par mois plus les divers autres médicaments annexes qui vous sont prescrits.

Pin It on Pinterest

Share This
0

Your Cart