L’adalimumab diminue l’inflammation sacro-iliaque et vertébrale des patients ayant une spondylarthrite ankylosante

ACS France > Actualités > L’adalimumab diminue l’inflammation sacro-iliaque et vertébrale des patients ayant une spondylarthrite ankylosante

Relevé sur rhumato.net
Article commenté :
Adalimumab significantly reduces both spinal and sacroiliac joint inflammation in patients with ankylosing spondylitis
Lambert RGW, Salonen D, Rahman P et coll.
Arthr. Rheum. 2007; 56: 4005-14

Dans une étude contrôlée contre placebo, 82 patients ont reçu de l’adalimumab 40 mg toutes les 2 semaines ou un placebo pendant 24 semaines. Il s’agissait de 80% d’hommes, âgés en moyenne de 40 ans, B27+ dans 85% des cas, dont la maladie évoluait depuis 13 ans.
Après 12 semaines de traitement, le score vertébral IRM des patients recevant le placebo a augmenté de 9,4% et celui des patients traités par l’adalimumab a diminué de 53,6%. Le score sacro-iliaque a diminué avec le placebo de 12,7% et de 52,9% avec l’adalimumab. Les patients traités par le placebo 24 semaines ont ensuite reçu le traitement actif et les mêmes diminutions ont été constatées. La diminution de la CRP était associée à une amélioration du score vertébral ; la diminution du score IRM était constatée même chez les patients qui n’avaient pas de réponse ASAS.
L’effet des anti-TNF sur l’inflammation vue en IRM dans la spondylarthrite ankylosante est intéressant. On ne sait pas s’il s’en suivra un effet sur l’ankylose.
Véra Lemaire
Publié le 22.02.2008 sur rhumato.net

Information A.C.S. : Adalimumab = Humira

Pin It on Pinterest

Share This
1

Your Cart