« Education thérapeutique : les laboratoires strictement encadrés »

ACS France > Actualités > « Education thérapeutique : les laboratoires strictement encadrés »

Lu dans Les Echos du 6 mars 2009 – Les Echos fait savoir que « les députés ont adopté hier soir une mesure qui encadre strictement la participation des laboratoires pharmaceutiques aux programmes d’éducation thérapeutique des patients », selon un amendement au projet de loi sur la réforme du système de santé.
Le journal indique que « les fabricants de médicaments ne pourront «élaborer, initier ou mettre en oeuvre» de tels programmes ni «avoir de contact direct avec le patient». «La «contribution financière» des laboratoires à ces programmes est néanmoins «autorisée» », poursuit le quotidien,  expliquant que selon Roselyne Bachelot, « il s’agit de «clarifier et circonscrire le rôle de l’industrie pharmaceutique» ».

ACS-France vous informe que des négociations sont en cours entre le Collectif Interassociatif Sur la santé (CISS), qui a tenu à Paris ses journées nationales les 9 et 10 mars dernier auquelles nous avons participé en compagnie de Mme Roseline Bachelot, et le Ministère de la santé afin de cadrer les programmes d’éducation thérapeutique. De nombreuses associations de personnes malades proposent des programmes similaires, ACS-France et les associations de la Ligue Française contre les Maladies Rhumatismales (LFMR) préparent leur programme qui sera proposé bientôt à l’Espace RIC à Paris. 

Pin It on Pinterest

Share This
0

Your Cart