Chlamydia, agent étiologique de spondylarthropathies indifférenciées

ACS France > Actualités > Chlamydia, agent étiologique de spondylarthropathies indifférenciées

Article relevé sur rhumato.net commenté par Véra Lemaire :Chlamydiae as etiologic agents in chronic undifferentiated spondylarthritis – Carter JD, Gérard HC, Espinoza LR et coll. – Arthr. Rheum. 2009; 60: 1311-16  

L’ADN de chlamydiae trachomatis et pneumoniae a été recherché par PCR dans les biopsies de synoviale et les cellules mononucléaires périphériques chez 26 patients qui avaient une spondylarthropathie indifférentiée. Dans 62% des cas (16 patients, 16 hommes et 10 femmes âgés en moyenne de 48 ans dont la maladie évoluait depuis 9 ans), la recherche de l’ADN de C. trachomatis ou pneumoniae était positive dans le tissu synovial (10CT, 4 CP et 2 fois les 2). La même recherche a été faite dans le tissu synovial de 167 arthroses ; elle a rarement été positive dans 12% des cas.
Il n’y avait pas de différence clinique entre les patients chez qui la recherche était positive et ceux chez qui elle était négative. La recherche dans les mononucléaires du sang a été 4 fois positive et deux de ces cas était également positif dans la synoviale. Il n’y avait pas de corrélation entre la positivité de la recherche PCR et la présence d’HLAB27.
Ces résultats avec la plus grande positivité de la recherche de chlamydia par PCR chez les patients par comparaison aux arthrosiques, donnent à penser que chlamydia a un rôle pathogénique dans la survenue des spondylarthropathies indifférenciées. Paru sur rhumato.net le 27.07.2009.

Pin It on Pinterest

Share This
1

Your Cart